découvrir le chat norvegien ou norvegien dans la revue Atout Chat

Tête à tête avec le Norvégien
Atout Chat Octobre 2010

Paré pour affronter le froid

Son look, le Skogkatt, le tient de ses origines.

Taillé pour affronter le rude climat norvégien il a une belle fourrure bien fournie mais pas seulement. Déjà son poil de jarre est imperméable et pour parfaire la protection, il dispose d’un sous poil laineux. Ses oreilles sont elles aussi à l’abri de la pluie, protégées par de grands poils sur la face intérieure.

Haut sur pattes, son ventre n’est donc pas en contact direct avec le sol humide ou la neige.

N’oublions pas la collerette que lui seul possède parmi les races à poils mi-longs et qui lui donne un air de petit lion.

Véritable athlète dans la nature, le Norvégien a une morphologie adaptée à la course et à l’escalade. Ne vous étonnez pas si votre chaton est le roi des arbres à chat !

Poils en bataille, grandes oreilles parfois surmontées de plumets, petit air malicieux, le chaton Norvégien a peut être un air de chat sauvage mais il en a que l’air !

Lorsque le petit Norvégien vient au monde, c’est accompagné de 3 à 4 frères et sœurs. Il pèse alors une centaine de grammes. La mise bas se passe généralement sans problème, maman Norvégien se débrouille seule, même si elle apprécie une présence rassurante à ses côtés.
Difficile d’imaginer que ce petit bout de chat au poil ras et aux oreilles sur le côté va devenir un chat costaud qui impressionne tant par son physique que par sa prestance. A trois semaines, il a déjà un petit air de Skogkatt, l’autre nom de la race. Ses oreilles triangulaires prennent de l’ampleur et le poil commence à être bien touffu. La quatrième semaine de vie du chaton est un vrai tournant. Physiquement, il est bien développé et de plus en plus poilu. Ses oreilles peuvent alors être surmontées d’un beau plumet et sa tête triangulaire. C’est aussi l’âge où a lieu le sevrage. Pour cette étape comme pour les autres grands moments de son développement, il faut souligner que ces demoiselles sont un peu plus précoces que ces messieurs. Ses pattes laissent présager d’un futur bon gabarit et sur son poitrail et son dos, le poil se développe nettement. A 10 semaines, c’est un superbe chaton bien proportionné et plein de douceur qui a encore besoin toutefois de deux semaines pour parfaire son apprentissage avant de rejoindre son nouveau foyer.

Un norvégien plein de chaleur

Dès son plus jeune âge, le petit Norvégien se montre très joueur et sociable. Très proche des membres de sa famille, il est parfois un peu collant ! Néanmoins, son tempérament calme vient contrebalancer ce petit trait de caractère. De bonne compagnie, il cohabite très bien avec ses congénères mais aussi avec les chiens. Avec les enfants, il fait preuve de douceur et d’une envie de jouer sans limite ! Sans compter que son look « naturel » plait beaucoup à la jeune classe. Sa stabilité caractérielle est très appréciée des familles comme des personnes seules qui trouvent en lui une vraie compagnie. Si en extérieur, on le voit parfois descendre des arbres la tête la première et que son nom signifie « chats des forêts », il n’a pas pour autant besoin de vivre parmi les écureuils ! La vie en appartement lui convient parfaitement, tant qu’il a des jeux pour s’occuper, un arbre à chat pour faire un peu d’exercice et surtout… de la compagnie.

Le petit Norvégien peut être de toutes les couleurs de robes ou presque. Si la couleur « ambre » est depuis peu reconnue, les couleurs lilas, cannelle, chocolat faon et le patron siamois ne sont pas autorisés par le standard. Les connaisseurs peuvent déterminer la couleur de la robe dès la naissance. Même si pour certaines robes, la tâche est plus compliquée et qu’il faut parfois patienter encore quelques jours. Les yeux des chatons sont toujours bleus lorsqu’ils voient le jour. Ce n’est qu’aux alentours du troisième mois qu’ils prendront leur couleur. Chez le Norvégien, ils peuvent être bleus, verts ou jaunes or. Certains poussent même la coquetterie à avoir les yeux vairons.

Dès son arrivée, il faut habituer le chaton à être manipulé et toiletté car sa fourrure nécessitera à l’âge adulte un entretien régulier. Bien sûr à cet âge, la longueur est encore loin d’atteindre celle de l’adulte et la texture n’est pas non plus la même, bébé son poil est plus ouateux, moins rude, mais il ne faut pas pour autant se dispenser de ces séances. Un bon brossage hebdomadaire est indispensable et, en période de mue, il sera conseillé de doubler cette fréquence.

En dehors de ça, le petit Skogkatt n’est pas très exigeant en soins. Robuste, il a une santé de fer !

Katia Maréchal Atout Chat Octobre 2010
Remerciements à Thierry Roland, président du club de race Norvegien.com
Un succès mérité

Le Norvégien est l’un des chouchous des français, ses effectifs sont en constante évolution et le LOOF enregistrait ainsi 1424 demandes de pedigree en 2009.
Ce sont 254 éleveurs qui déclarent avoir eu au moins une portée ces deux dernières années, plus de 290 étalons et plus de 521 chattes qui ont eu au moins une portée sur cette même période.

Vous ne devriez donc pas avoir trop de mal à trouver le chaton de vos rêves.
A noter qu’un petit Norvégien LOOF se vend entre 600 et 800 euros.




Chatons disponibles chez les éleveurs de Norvegien.com

cliquez sur la vignette




copyright ©www.norvegien.com contact

eXTReMe Tracker